Si toi aussi tu ne te reconnais pas du tout dans la galerie Elle ou dans les leçons de vie de Biba, si tu as besoin d'une pause respiration entre Causette et Courrier International, viens je vais te parler du magazine Flow.

Tu as dû le voir circuler sur les réseaux, de Facebook à Instagram, on y va toutes de notre petite photo le jour de sa sortie, comme ZE selfie de ralliement d'une petite communauté de nanas au comble du bonheur, curieuses, créatives et avides de respirer l'air frais du bonheur.

Ce n'est pas un magazine comme les autres, je t'en donne ma parole -et j'ajoute que mon petit topo n'est pas du tout sponsorisé, il est 100% sincère et enthousiaste. Nul besoin d'être blogeuses, artistes, psy, modeuses, bio-euses, parents ou que sais-je à qui s'adressent les autres papiers glacés.

magazine flow france (2)

Le petit dernier à ce jour

C'est un petit trésor que j'aime ouvrir le soir, au calme, pour savourer chaque thématique sans être dérangée... Je note sur mon planner vie privée ce que je ne veux pas oublier, les livres qui m'intriguent, les artistes incroyables découverts, les instagrameuses que j'aimerais suivre ; je surligne les textes qui me touchent, me parlent, m'inspirent.

Sur le dernier numéro, j'ai été littéralement happée par l'interveiw de l'extraordinaire Keri Smith, activiste, artiste touche à tout et particulièrement connue pour son improbable "Saccage ce carnet", un livre/atelier fait à deux mains pleines de doigts : la sienne et la nôtre. Et nos pieds, notre bouche ...  Je viens d'ailleurs de le commander, tant il me semble prometteur : de vrais moments libérateurs et complètement dingues ;) C'est un peu la permission de faire du grand n'importe quoi, contre-pied total de tout ce que papa et maman nous ont appris. Va faire un tour sur son blog (il est incroyable !!! Je l'ai mis en lien, il suffit de cliquer sur son nom juste au dessus)

51Pu0G1oMTL

saccageavantapres

saccage-ce-carnet-11(photo issue du blog Une étoile dans l'Océan qui explique le concept et l'utilité de ce carnet et ce qu'elle en a fait)

 

Flow -et c'est ce qui a eu mon coup de coeur- propose des articles profonds sans être lourds, des pistes de réflexions sur la vie, la joie, l'amour, les relations humaines et surtout celle qui nous lie à l'être le plus intime et le plus méconnu parfois : nous-même. Mention Excellence pour la thématique "Et si on restait ensemble ?" qui traite du couple dans ses étapes creuses. Sisi, tu vois de quoi je parle, quand tu te demandes si tu connais encore celui qui partage ta vie. Ce n'est pas grave, ça arrive à tout le monde et même aux gens biens ;)

Déplacer nos zones de confort, prendre le temps de le perdre, revenir aux sources de la vie, se défaire des codes établis ... Le ton est frais, juste, loin de tout jugement ou pire, de méthodes "prêtes à emporter" (perds un os en deux jours, porte un string il reviendra, t'as pas ce shampoing t'as rien compris ..). Pas de psychanalyses de comptoir ou de divan mais un regard bienveillant, différent. Une bouffée d'autre chose qui fait du bien.

Tous les numéros ne se valent pas, je n'ai pas eu le sentiment de plénitude habituel sur le numéro d'aout, trop court, frustrant, mais septembre a relevé le défi, ouf. D'où mon article :) Parce qu'il le vaut bien, en ces temps de troubles ...

France0415_Cover_01_NEW-2-1140x1347

Je découpe aussi les belles images dont est truffé chaque numéro, parfois très colorées, parfois vintages, je les conserve dans mes tiroirs jusqu'au moment où je saurais quoi en faire.

Dernièrement, je les ai transformé en inserts pour mon second organiseur, en les plastifiant et en y ajoutant des onglets découpés dans des chutes. C'est un diy facile -si tu as une plastifieuse- mais certaines pages sont justement plus rigides et peuvent être utilisées comme couverture de carnets maison ou tout ce que le papier t'inspirera. Glissées dans un classeur personnalisable, découpées en petits morceaux pour être collées ... Just do it !

organisation filofax, inserts plastifiés dans des papiers magazines flow

Fiches de séparation Flow sur le thème deco scrabble, trop jooolies !

(Et mon carnet des rêves d'Akabé, illustratrice que j'adore !)

Tous les dessins ne sont pas dans le style que j'affectionne, j'ai un peu de mal avec le genre chargé en couleurs rouge/ vert, mais il y a des pépites que j'affiche au mur de mon atelier : une machine à coudre aux couleurs pastel, une danseuse bulle sous la lune ... Un peu de masking tape et elles deviennent tableaux :) Et je sais que nous sommes nombreuses à avoir eu le même reflex à voir les photos sur FB !

Et puis il y a les goodies, ces petits cadeaux qui sont rattachés au magazine et dont je suis curieuse à chaque numéro. Pas de débardeur en taille 12 ans, de trucs moches en plastique. Avec le numéro actuel par exemple, un petit cahier à écrire sur 30 jours, pour parler de toi, de tes envies, de tes voeux pour l'avenir, de tes petits moments de joie, de tes bonheurs simples ... Je l'ai commencé illico, une question par jour c'est frustrant mais je m'y tiens :) Dans un précédent numéro, Flow offrait un livret semainier pour organiser sa vie que j'avais punaisé dans l'atelier, plein de petites notes sympa à lire et d'idées créatives et toujours inspirantes.

A noter parce que c'est rare : très très peu de publicités et personnellement j'apprécie d'acheter du contenu et pas un magazine dédié à la pub, comme c'est le cas quand je feuillette chez le dentiste Elle ou Marie Chose.

J'espère t'avoir rendue curieuse ! N'hésite pas à venir me dire si tu es séduite -ou pas !

 

magazine flow france

COUV-FLOW-2

Flow3cover-1140x1370