slide site

C'est noté en bas, sur ma carte de visite : Artiste déco & accessoires en coton et en cuir. 

En cuir. Ze hic.

Depuis quelques semaines, j'ai décidé de devenir végétarienne, végétalienne même. Des raisons ? je vais vous la chanter court : ne plus contribuer à l'industrie de masse animalier, sèchement appelée "production animale"/ préserver ma santé et celle des gens que j'aime / la nourriture céréalière qu'on pille aux populations affamées pour nourrir nos vaches / un refus catégorique de ce monde qui pense mercantilisme à tout prix / manifester la vie et le respect à la vie des animaux et la nature.

Pas de vidéo, de liens atroces pour vous faire pleurer, je pars du principe

qu'il s'agit d'un cheminement personnel et qu'il est vain d'essayer de convaincre autrui.

Pourtant je couds des accessoires en cuir. Et je ne vais pas mentir : j'adore cette matière précieuse. Ce fut un déchirement de faire un choix. Continuer ? Arrêter ? Jeter ces peaux qui n'auront servit à rien ? Les vendre ? Les donner ? Rendre hommage en créant avec elle ?

Ouais, trop dur la vie.  Manger du quinoa et faire des gâteaux à la banane c'est plus simple. Faire apprécier le tofu à mon mari c'était finger in the nooze à côté. En plus, j'aime même pas particulièrement les animaux et il faut me menacer pour que j'aille faire un tour dans la nature. Je ne vous parle même pas comme je pourrais tuer un camembert à même les ongles tellement je suis en manque.

Mes peaux. J'ai passé tellement de temps à les chercher ; quel ravissement en les voyant, leurs couleurs, leur texture ... J'avais un projet pour chacune d'elles.

Et puis je suis devenue végé. En passe de devenir vegan. Shit, mauvais timing. 


A quel moment la vie privée interfère avec la vie professionnelle ? Quelle est la limite entre son travail, sa passion et les choix de vie qui nous guide ? Vous avez une heure et je ramasse les copies.

Je me suis faite extrêmement discrète sur facebook, mal à l'aise avec l'idée d'y fréquenter des forums végé avec mon profil personnel tout en publiant les photos de mes derniers agendas en cuir sur ma page pro. [Appelez moi Jo la schyzo]

 

Et puis crotte de zut, j'assume.

Je vais coudre avec plaisir pour faire de belles choses de ces dernières peaux. Je vais les aimer comme j'aime tout ce qui me permet de concevoir, je vais les rêver avec du Liberty, les imaginer entre les mains d'une personne qui saura les aimer au moins autant.

Et j'arrêterais. Plus de commande. Pas de regret.

Et si un jour je décide de ne plus manger de miel pour laisser les abeilles tranquilles dans leur ruche, croyez moi, je vais me faire un dernier pain d'épices avec tout ce qu'il me restera dans les placards à me péter le bide !

***

Sinon, côté j'suis rebelle et j'en ai marre de me taire, je peux aussi vous parlez des logiques mercantiles "ventes privées" qui fleurissent partout sur le net pour vous prendre le cerveau en otage et vous laisser le souffle court et la fausse sensation d'avoir gagner une partie de chasse ;)

Bon maintenant, y plus qu'à changer de carte de visite !

PicMonkey Collage carte visite nouvelleTrès grande

PicMonkey Collage carte visite (2)